Autres articles

MENU PRINCIPAL

Une utilisation de la thermographie :

Trouver la source d’infiltrations

Lieu : Écaussines, Hainaut, Belgique

La mission consistait ici à trouver par où s’infiltraient les eaux dans une nouvelle construction.

Il s’agit d’un béton de synthèse coulé monobloc dans lequel on a glissé un caniveau central.

Résultat en image :

Le problème a été qu’ils ont essayé de glisser un caniveau dans une chape coulée, sans joint de dilation pour cette dalle et sans recouvrement d’étanchéité pour le caniveau. Visuellement, on voyait bien que l’infiltration correspondait bien à l’exutoire de ce caniveau mais ce que la thermographie a révélé c’est que tout un côté du caniveau se fissurait et permettait donc une infiltration avant même la collecte des eaux par le caniveau.

Il aurait fallu mouler le caniveau dans la chape quitte à ce qu’il soit moins profond et la chape un peu plus épaisse et probablement travailler aussi l’aspect joint de dilatation, surtout sur les bords qui était prévu en simple bordure mais qui se descellaient après la première journée bien ensoleillée, chassées par la dalle.

Hugues CREPIN

Autres articles

MENU PRINCIPAL